Peut-on arrêter de fumer avec une cigarette électronique ?

En dépit d’un contexte législatif et juridique plutôt compliqué, la cigarette électronique s’est progressivement imposée comme un moyen efficace et viable pour guider les fumeurs dans le chemin du sevrage tabagique. Selon une série d’études récentes, les cigarettes électroniques sont beaucoup moins nocives que les cigarettes classiques, même si elles ne sont pas forcément sans danger. On fait le point dans cet article de synthèse.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ? Quel est son mode opératoire ?

Le terme « e-cigarette » fait référence à un dispositif qui vous permet d’inhaler de la nicotine (ou d’autres substances contenues dans un e-liquide sans nicotine) dans une vapeur plutôt que de fumer du tabac. Les e-cigarettes ne brûlent pas le tabac et ne produisent ni goudron ni monoxyde de carbone, deux des éléments les plus nocifs des cigarettes classiques. Elles chauffent un liquide qui contient généralement de la nicotine (mais pas obligatoirement), du propylène glycol, de la glycérine végétale et des arômes, selon les goûts. Le fait de « fumer » une e-cigarette est appelé « vapotage ».

Quels sont les différents types de cigarettes électroniques ?

  • Les e-cigarettes qui ressemblent aux cigarettes classiques et qui peuvent être jetables ou rechargeables. Les fumeurs qui ont peur de perdre leurs repères doivent opter pour ce type dans un premier temps ;
  • Les cigarettes électroniques de type « stylo » disposent d’un petit réservoir pour stocker l’e-liquide, de bobines remplaçables et des piles rechargeables ;
  • Les Pods sont des dispositifs rechargeables compacts, souvent en forme de clé USB, avec des capsules d’e-liquide ;
  • Les Mods ont des formes et des tailles différentes, ressemblant plutôt à des dispositifs high tech qu’à une cigarette. Ils sont dotés d’un réservoir rechargeable, de piles rechargeables de longue durée et d’une puissance variable.

Comment choisir la bonne e-cigarette ?

Une e-cigarette avec un réservoir rechargeable va fournir de la nicotine plus efficacement et plus rapidement qu’un modèle jetable et vous donnera probablement de meilleures chances d’arrêter de fumer.

  • Si vous êtes un fumeur occasionnel, vous pouvez essayer une e-cigarette qui reprend la forme d’une cigarette, une cigarette électronique de type « stylo » ou un Pod ;
  • Si vous fumez beaucoup, il est conseillé d’essayer un Mod.

La cigarette électronique peut-elle vous aider à arrêter de fumer ?

Plusieurs milliers de personnes en France ont déjà arrêté de fumer à l’aide d’une e-cigarette. Pour en tirer le meilleur parti, assurez-vous que vous l’utilisez autant que nécessaire et avec la bonne dose de nicotine dans votre e-liquide. Un important essai clinique britannique publié en 2019 a révélé que les personnes qui utilisent des e-cigarettes pour arrêter de fumer ont deux fois plus de chances de réussir que celles qui utilisent d’autres produits de remplacement de la nicotine comme les patchs ou les gommes. Motivé ? Vous pouvez commander une e-cig ici.

Vous ne tirerez pleinement profit du vapotage que si vous arrêtez complètement de fumer des cigarettes classiques, et non en suivant un système d’alternance.

Les cigarettes électroniques sont-elles sans danger ?

En France, la composition des e-cigarettes est étroitement réglementée. Elles ne sont pas totalement sans risque, mais elles ne vous exposent qu’à une petite fraction du risque des cigarettes classiques. Les e-cigarettes ne produisent pas de goudron ni de monoxyde de carbone, deux des éléments les plus nocifs de la fumée de tabac. L’e-liquide et la vapeur contiennent certaines substances chimiques potentiellement nocives que l’on trouve également dans la fumée de cigarette, mais à des niveaux beaucoup plus faibles.

Bien que la nicotine soit la substance qui crée une dépendance dans les cigarettes, elle est relativement inoffensive. La quasi-totalité des effets nocifs du tabagisme provient des milliers d’autres substances chimiques présentes dans la fumée de tabac, dont beaucoup sont toxiques. La thérapie de substitution de la nicotine est largement utilisée depuis de nombreuses années pour aider les patients à arrêter de fumer. Peu de recherches ont été menées sur l’impact des e-cigarettes sur la grossesse, mais elles sont probablement beaucoup moins nocives pour une femme enceinte et son bébé que les cigarettes classiques. Toutefois, les produits de substitution non nocifs comme les patchs et les gommes restent les meilleures options pour la femme enceinte qui fume de manière intense.