Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

 

Il y a un réel manque d’informations à propos de certains contrats. Vous avez entendu parler de l’assurance vie au moins une fois. Vous souhaitez y souscrire mais ne savez pas au fond ce que cela implique ou encore comment vous y prendre. Sur cette page, vous trouverez réponses à vos interrogations.

À savoir sur l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat que signe un souscripteur avec l’assureur. Il s’agit d’une somme que l’assuré dépose comme une épargne. L’assuré peut disposer de cette somme à la fin du contrat ou plus tôt qu’il ne le souhaite. Il est souvent pensé que l’assurance vie est destinée aux bénéficiaires de l’assuré qui toucheront la somme lorsque l’assuré décèdera. Ce qui n’est toujours pas le but premier. Une assurance vie peut être souscrite dans le but de financer un projet qui tient à cœur ou pour la retraite. Elle peut être souscrite pour mettre son partenaire ou ses enfants à l’abri du besoin en cas de décès. L’avantage avec ce contrat est qu’il permet aux bénéficiaires de ne pas payer une importante taxe. Mais comment on peut toucher une assurance vie ?

Comment souscrire à une assurance vie ?

Avant de toucher une assurance vie, il faut d’abord s’y souscrire ou en être bénéficiaire. Pour souscrire à une assurance vie, il suffit de choisir le type de versement qui vous convient. Il est possible de verser des sommes d’argent ainsi que des titres. Le versement, qu’est ce que c’est ?  En effet, le versement peut être unique et à retirer au bout du temps décidé. Le versement peut également être périodique, mensuel, trimestriel ou encore annuel. Ensuite, il faut choisir le bénéficiaire de votre assurance au cas où vous ne seriez plus là. Vous pouvez laisser le choix par défaut ou dire en nommant l’individu. Lorsqu’au fil des années cette personne ne vous convient plus ou si elle décède avant vous, vous devrez changer le bénéficiaire.

Comment entrer en possession d’une assurance vie ?

– Le souscripteur

Lorsque le souscripteur le souhaite, il peut faire un rachat partiel ou total de l’assurance. En effet, pour le rachat partiel, le souscripteur demande une partie de la somme totale épargnée puis le contrat se poursuit. Pour le rachat total, l’assuré retire toute la somme d’argent et le contrat prend fin. Il est important que l’assuré connaisse et comprenne le prix à payer pour une interruption de contrat. Il est aussi possible de faire la demande d’une avance à l’assureur.

– Le bénéficiaire

Le bénéficiaire doit entrer en contact avec la compagnie d’assurance dans lequel le défunt avait souscrit. Le bénéficiaire doit se présenter avec l’acte de décès puis les pièces justificatives et remplir également des formulaires. Une pièce d’identité est généralement suffisante. Dans d’autres situations, il est demandé un certificat d’hérédité. Le bénéficiaire pourra entrer en possession de l’assurance dans un délai d’un mois ou un peu plus lorsque tous les documents sont fournis.