Quels sont les avantages de la culture indoor du CBD ?

Décider de cultiver du cannabis implique de faire un choix entre culture outdoor et indoor. Chacune de ces méthodes à son avantage, et l’usage auquel est destiné la plante détermine la préférence. La méthode indoor, adoptée initialement pour échapper à la vigilance des autorités s’est révélée bénéfique à bien des égards. En effet, elle améliore la qualité de production du chanvre, et se révèle plus bénéfique, que ce soit pour ses propriétés récréatives ou thérapeutiques. Quelles sont ces avantages de la culture indoor qui font la différence ?

Les raisons de l’évolution de la législation sur le cannabis

Le THC et le CBD avec leur composition très semblable, sont deux cannabinoïdes vedettes du cannabis. Ils affichent une ressemblance trompeuse, car ils diffèrent par leur structure moléculaire et leur effet lors d’une utilisation par un consommateur. Le THC, tétrahydrocannabinol, produit des effets psychotropes, à l’opposé du CBD.

Ainsi, le THC a un effet grisant, euphorisant qui rend addict, tandis que le CBD affiche seulement des propriétés relaxantes, en plus de soulager et de renforcer le traitement contre certaines pathologies. Les législations de plusieurs pays autorisent désormais la commercialisation de produits à base de cannabis avec un taux de THC réglementé. Ce taux doit être maintenu en dessous de 1%.

Cet objectif motivé par les atouts sanitaires du cannabis et du CBD, s’effectue grâce aux procédés de culture indoor . Cette culture en intérieure parvient à éliminer la presque quasi-totalité du THC considéré nocif.

De nombreuses propriétés thérapeutiques sont l’apanage de cette plante aujourd’hui encore très controversée. Elle produirait ainsi des actions analgésiques, antalgiques, relaxantes, broncho et vasodilatatrices, antiémétiques, anxiolytiques, activatrices de l’appétit, anti-inflammatoires, antispasmodiques, antipsychotiques, antidépresseurs, neuro-protectrices, anti-inflammatoires.

En outre, ses capacités à lutter contre le développement de certaines maladies psychiatriques et le développement de cellules cancéreuses lui valent de nombreuses recommandations dans le monde.

Ses applications n’ont guère cessé de croître au fil des dernières décennies suites à de nombreuses études démontrant les bienfaits du CBD dans plusieurs domaines de la santé. Il convient de retenir que le CBD ou cannabidiol a encore ses preuves à faire puisqu’il n’est toujours pas reconnu capable de guérir une maladie par lui seul.

Cette composante du chanvre autorisée pour soigner s’obtient plus aisément en pratiquant une culture indoor.

Les avantages qualitatifs du CBD indoor

Autrefois cultivée en outdoor, sous une serre, ou dans les champs, la répression de sa production par les autorités est intervenue en raison de ses effets jugés dangereux. Cela a incité ses adeptes et producteurs à poursuivre sa culture en intérieur, à l’abri des regards. Ne pouvant plus produire autant en terme de quantité, les prix ont connu de fortes hausses.

Cependant, la qualité des fleurs du cannabis cultivé indoor a aussi augmenté. Si on ne peut de manière évidente pas produire autant en intérieur qu’à l’extérieur, la qualité est nettement meilleure en indoor, en raison de la plus grande maîtrise en indoor des facteurs essentiels à la croissance de la plante, qu’en extérieur.

 

La température peut ainsi être contrôlée avec minutie pour un environnement favorable à la croissance des plantes. Le niveau de CO2, l’humidité dans la terre, la gestion de la luminosité ou des parasites présents sont autant d’éléments qui concourent à créer un environnement idéal pour un taux de cbd indoor maximal.

Cette technique est aussi l’occasion de réaliser des croisements encore appelé breeding, à la recherche de saveurs encore plus intenses. Les variétés sont sélectionnées afin d’obtenir un taux de CBD indoor nettement supérieur à celui en outdoor. Le croisement aboutit à des variétés contenant pratiquement zéro THC. On observe moins de 0,6% de THC en Italie, en Suisse moins d’1%, et moins de 0,2% pour le reste de l’Europe.

Ces variétés obtenues lors du breeding sont donc exploitables directement pour les soins de santé requérant l’utilisation du cannabis, sans craindre les effets secondaires reprochés au THC.

La culture indoor est en somme une occasion unique de produire une plante 100% bio. La nutrition de la plante dépend entièrement du producteur qui doit cependant veiller à suivre les besoins de la plante, l’état des racines et des feuilles qui renseignent sur les corrections à réaliser pour ne pas perdre rapidement le cannabis par inattention.

 

D’autres avantages du CBD indoor

En plus de sélectionner l’espèce la plus adéquate pour sa qualité, le producteur de chanvre indoor peut observer que les fleurs de la plante sont plus grosses que celles cultivées en extérieur. Cela est aussi lié à la maîtrise de l’environnement de la plante, de la qualité de ses engrais.

En raison de l’espace et du matériel requis pour le indoor, le plant de cannabis aura un rendement inférieur à une production en extérieur. Cependant, il est celui qui offre la meilleure exploitation des ressources ou substrats servant d’intrants pour le CBD indoor. L’eau aussi est utilisée de manière parcimonieuse et évite tout gaspillage en réutilisant tout ce que le cannabis n’a pas absorbé.

C’est aussi une gestion optimisé de l’espace de culture avec des racines qui prennent moins de place que les plants dans les champs. L’espace de culture parfaitement maîtrisé est ainsi rendu plus propre.

En contrepartie d’un investissement plus élevé, le chanvre en culture indoor permet d’éviter les intempéries et le manque d’eau qui peut réduire à néant parfois toute une récolte. Il permet aussi de réutiliser les même plants pour plusieurs récoltes.

Un autre atout de la culture indoor est la possibilité de faire plusieurs récoltes dans la même année, grâce à des techniques d’accélération et la sélection des espèces les plus productives. Puisque la qualité du CBD obtenu dans le cannabis cultivé indoor est de niveau premium, il s’écoule à des prix proportionnels à l’investissement de départ. Il s’adresse donc aux amateurs de la qualité supérieure de CBD.

Le CBD ne se fume normalement pas, car il peut à forte dose entrainer la concentration de THC dans l’organisme, et entrainer les effets hallucinogènes et psychotropes à éviter. En outre, il comporte plusieurs des risques liés au tabagisme pour la santé des voies respiratoires.

Il doit être utilisé dans un cadre purement médical en raison de ces capacités calmantes qui peuvent par exemple poser problème pour un conducteur.