Peut-on développer une addiction pour le sport ?

De nos jours on remarque le développement de plusieurs formes d’addiction dans la société comme une addiction au sport. A priori, on pourrait ne pas en tenir compte puisqu’il s’agit du sport mais il convient d’analyser l’addiction afin de mieux comprendre et aider les personnes concernées à s’en sortir

Que comprendre de l’addiction pour le sport

Une addiction est une consommation ou l’utilisation exagérée d’un produit. Dans le cas d’espèce, dire de quelqu’un qu’il est accro au sport revient à comprendre qu’il se donne plus à la pratique des activités sportives sans connaître de limites. L’addiction pour le sport peut se manifester sous diverses formes :

  • le nombre d’heure consacré à faire le sport : vous remarquerez qu’une personne atteinte d’addiction passerait toutes les heures dans une salle de sport se libérant de toute autre activité. Il ne s’agit pas d’un sportif professionnel dans ce cas, encore que les sportifs professionnels suivent un rythme de travail bien défini. Ils passent tout à vouloir toujours en faire plus et ont un appétit pour un exercice en particulier. Tous ces efforts se concentrent sur un point à développer, une faiblesse sur le corps à corriger, ce qui entraîne dans l’addiction.
  • Un point d’attraction : La majorité des gens qui peuvent être accros au sport ont une insuffisance ou un complexe par rapport à leur forme. Soit ils veulent impressionner par leur composition physique et travaillent de façon acharnée pour avoir cette forme ou silhouette qu’ils se sont dessinée dans la tête, soit ils luttent contre leur propre démon. Comme on se noie dans l’alcool pour soulager de ses maux, beaucoup pratiquent le sport pour fuir leur réalité. Ils se créent un combat virtuel dans la tête et tente de gagner sur le mal dont ils souffrent en fournissant plus d’activités physiques. Les personnes qui ont des parents malades ont souffrant de handicap ont souvent ce besoin de vider leur stress dans le sport qui finit malheureusement à les entraîner dans une dépendance.
  • effet de mode : l’addiction au sport peut se manifester sur un conformisme à outrance. Nous sommes dans une société influencée par les médias. La vie des stars est souvent des sujets très médiatisée. Bon nombre de personnes aiment mener la vie apparente des stars que les médias projettent sur le petit écran. Passer des heures à faire le sport comme les stars pour avoir un teint parfait, une peau uniforme et toutes diverses raisons mises en avant pour doucement glisser dans l’addiction

Comment surmonter l’addiction pour le sport

Comme toute autre forme addiction, il est possible de s’en sortir et de retrouver une vie stable et normale. Pour traiter de l’addiction pour le sport, il faut se donner certaines limites :

  • faire la différence entre activité sportive et addiction : ceci est très important pour quelqu’un qui est accro au sport. Il faut pouvoir savoir ce qu’on fait en salle de sport et pourquoi on le fait. Faire du sport pour maintenir sa santé est différent de faire du sport pour devenir un superhéros
  • se définir une limite de temps pour faire le sport : il faut savoir exactement à quelle heure se rendre en salle pour faire le sport et à quelle heure en sortir. C’est important de fonctionner sur un emploi du temps bien défini qui pourra vous sauver de l’excès ou de l’exagération.
  • développer d’autres centres d’intérêt : Occupez le cerveau à autre chose peut sauver de l’addiction. Après le sport il faut pouvoir se divertir autrement ou s’investir dans un autre domaine dans lequel trouver sa passion au fil du temps. La passion ne viendra pas spontanément au début mais à force de s’exercer vous pourriez y trouver un intérêt et avoir un emploi du temps varié pouvant sauver de l’addiction au sport.