La fleur de chanvre ou fleur de CBD

Le chanvre est une plante qui alimente beaucoup de préjugés et de mythes. Il faut donc savoir démêler le vrai du faux. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le chanvre.

La culture du chanvre : bienfaits pour la nature

Cultiver le chanvre présente de nombreux avantages aussi bien pour l’agriculture que pour le sol. Ainsi, cette fleur qui peut atteindre facilement les 5 mètres de hauteur n’a pas besoin de d’herbicides s’il est bien cultivé. En effet, la Fleur de chanvre a la réputation de pouvoir résister à la plupart des maladies fongiques. De plus, toutes les parties de la plante de chanvre sont utiles. Enfin, la plante de chanvre aide beaucoup le sol grâce à sa racine pivot. Cette dernière rentre très profondément dans la terre et brise les mottes. Lorsqu’on déterre le chanvre, le sol alentour est alors aéré.

Le CBD : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le cannabidiol encore appelé CBD  est un cannabinoïde qu’on retrouve dans ce qu’on peut appeler Fleur de CBD . Il existe deux types de fleurs de CBD : le cannabis et le chanvre. La quantité de CBD présent dans le cannabis est largement supérieure à celle présente dans le chanvre. Néanmoins, d’un point de vue qualitatif, il n’y a pas de différence. La composition moléculaire est la même.

Le cannabidiol est une substance connue depuis au moins deux millénaire. Elle est réputée pour ses propriétés thérapeutiques et pour ses vertus récréatives. Il faut dire que sa faible teneur en THC fait que le CBD ne défonce pas son utilisateur. Cette absence de THC fait que le cannabidiol peut servir d’antidouleur très efficace. En fait, il peut soulager le mal sans qu’il n’y ait de conséquence sur l’esprit du consommateur.

C’est pourquoi de nombreuses études sont menées actuellement pour faciliter la synthèse du CBD. Il est d’ores et déjà présent dans certains médicaments qui sont sur le marché. Tout ce qui suit doit être pris au conditionnel car les études scientifiques sont toujours en cours. Ainsi, on attribue au cannabidiol :

  • des vertus antipsychotiques : certaines études semblent montrer que le CBD peut aider à lutter contre la schizophrénie
  • des effets préventifs contre le diabète : des expériences pratiquées sur des souris de laboratoires diabétiques ont démontré que le CBD pouvait réduire considérablement les effets du diabète
  • la lutte contre la dépendance : cela peut paraître un peu ironique mais le cannabidiol permet de réduire la dépendance à des substances comme la morphine ou l’héroïne
  • des vertus anti-cancérigènes : des expériences ont démontré que le CBD peut lutter contre le développement de certaines tumeurs

L’huile de chanvre, un dérivé très populaire du chanvre

L’huile de chanvre est un autre dérivé très populaire du chanvre. On obtient cette huile à partir des graines du chanvre. L’huile en question est très riche en vitamines E et D et en acides gras. L’huile de CBD est appliquée de diverses manières. L’application par voie orale est la plus répandue. Il faut alors prendre quelques gouttes directement dans la bouche ou l’utiliser comme complément alimentaire durant ou après un repas. Il n’y a pas une dose prescrite à l’avance. La quantité varie en fonction des besoins.

Les vertus thérapeutiques de l’huile de CBD sont encore à prouver. C’est pourquoi il faut prendre avec des pincettes les supposées vertus de cette huile. Certains affirment que l’huile de cannabidiol peut réduire les états de stress et d’anxiété. D’autres disent que l’huile de CBD peut calmer les douleurs relatives à l’intestin irritable. Quoi qu’il en soit, il n’est pas encore possible de confirmer ou d’infirmer ces allégations en l’absence de travaux scientifiques fiables.

Toutefois, l’huile de CBD peut hydrater la peau et favoriser la croissance des ongles. C’est également une substance qui lutte contre les eczémas et les irritations cutanées. Pour bénéficier de ces vertus, il faut une application cutanée de l’huile de cannabidiol.

Chanvre, que dis la loi ?

De façon générale, la législation française est plutôt souple avec la culture de chanvre. On estime que l’Hexagone produit la moitié du chanvre européen. Le législateur stipule que la culture et la vente de chanvre sont autorisées :

  • si et seulement si le chanvre est issu de la variété Cannabis Sativa L
  • si seulement si les fibres et les graines sont utilisées
  • si le taux de THC est inférieur à 2 %.

Actuellement, les pouvoirs publics visent à amener ce taux à 0 %. Pour la plupart de acteurs du secteur, cela signerait la fin de la culture de chanvre en France.