Comment détecter une allergie au gluten ?

Le blé dans ses différents états est l’une des céréales les plus consommées au monde. Cependant, il contient une substance très controversée qui peut s’avérer être nuisible pour la santé de certains individus. Quelle est donc cette substance et comment peut-on être en mesure d’identifier les effets néfastes de celle-ci sur notre organisme.

Le gluten, un danger pour la santé ?

Si vous remarquez certains symptômes après avoir mangé des céréales, du pain ou des pâtes, par exemple, si vous avez de l’urticaire, une éruption cutanée ou des maux d’estomac, ou si votre nez devient bouché ou coule, vous avez peut-être une allergie au gluten, une affection qui touche des millions de personnes à travers le monde. L’allergie au gluten est un problème assez courant. Elle se caractérise par des réactions indésirables au gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle. La maladie cœliaque est la forme la plus grave d’allergie au gluten. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui touche environ 1 % de la population et qui peut entraîner des dommages dans le système digestif. On estime que 99 % des personnes qui souffrent d’allergie au gluten ou de la maladie cœliaque ne sont jamais diagnostiquées.

Quels sont les symptômes d’une allergie au Gluten ?

Les symptômes liés à cette allergie commencent habituellement dans les minutes qui suivent la consommation d’un aliment contenant du gluten. Cependant, ils peuvent parfois commencer jusqu’à deux heures après votre repas. Les symptômes d’une allergie au gluten peuvent aller de troubles légers à des troubles mortels. Si vous présentez l’un des symptômes suivants, cela pourrait être un signe d’allergie au gluten :

  • Ballonnement

Le ballonnement, c’est lorsque vous avez l’impression que votre ventre est gonflé ou plein de gaz après avoir mangé. Cela peut vous mettre mal à l’aise.

  • Diarrhée et constipation

Il est normal d’avoir parfois de la diarrhée et de la constipation, mais cela peut être une source d’inquiétude si cela se produit régulièrement. Il s’agit également d’un symptôme courant de l’allergie au gluten.

  • Douleur abdominale

Les douleurs abdominales sont très fréquentes et peuvent avoir de nombreuses explications. Cependant, c’est aussi le symptôme le plus courant d’une allergie au gluten.

  • Maux de tête

Beaucoup de gens ont des maux de tête ou des migraines de temps en temps. Cependant, des études ont montré que les personnes allergiques au gluten peuvent être plus sujettes aux migraines que les autres. Si vous avez régulièrement des maux de tête ou des migraines sans cause apparente, vous pourriez être sensible au gluten.

  • Fatigue

Le sentiment de fatigue est très courant et n’est généralement pas lié à une maladie. Cependant, les personnes allergiques au gluten sont très sujettes à la fatigue, surtout après avoir mangé des aliments contenant du gluten.

  • Problèmes de peau

L’intolérance au gluten peut également affecter votre peau. La dermatite herpétiforme est la manifestation cutanée de la maladie cœliaque.

  • Dépression

Les personnes ayant des problèmes digestifs semblent être plus sujettes à l’anxiété et à la dépression, comparativement aux personnes en bonne santé. Cela est particulièrement fréquent chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque.

  • Anémie par carence en fer

Dans la maladie cœliaque, l’absorption des nutriments dans le gros intestin est altérée, ce qui entraîne une réduction de la quantité de fer absorbée par les aliments. L’anémie par carence en fer peut être l’un des premiers symptômes de la maladie cœliaque que votre médecin détectera.

  • Troubles autoimmuns

La maladie coeliaque est une maladie auto-immune qui amène votre système immunitaire à attaquer votre tube digestif après que vous ayez consommé des aliments contenant du gluten.

  • Douleurs articulaires et musculaires

L’exposition au gluten peut causer de l’inflammation chez les personnes sensibles au gluten. L’inflammation peut entraîner une douleur généralisée, y compris au niveau des articulations et des muscles.

  • Engourdissement de la jambe ou du bras

Un autre symptôme surprenant de l’intolérance au gluten est la neuropathie, qui implique un engourdissement ou des picotements dans les bras et les jambes.

Autres astuces pour diagnostiquer votre intolérance au gluten

Au-delà de tous ces symptômes cités plus haut, la meilleure façon de déterminer si vous avez un problème avec le gluten est de faire un régime d’élimination et de le retirer de votre régime pendant au moins 2 à 3 semaines, puis de le réintroduire. Veuillez noter que le gluten est une très grande protéine et qu’il peut prendre des mois et même des années pour disparaitre de votre système. Par conséquent, plus vous prenez du temps pour l’éliminer de votre régime alimentaire avant de le réintroduire, mieux c’est. Si vous vous sentez beaucoup mieux sans gluten ou plus mal lorsque vous le réintroduisez dans votre régime alimentaire, alors le gluten est probablement un problème pour vous. Afin d’obtenir des résultats précis de cette méthode, vous devez éliminer 100 % du gluten de votre régime alimentaire.

Comment gérer son allergie au gluten ?

La meilleure façon de pouvoir gérer son allergie est d’éliminer le gluten à 100 % de votre alimentation. Il existe de nombreuses solutions de rechange sans gluten et sans blé aux aliments courants, comme le pain, les pâtes, les céréales et les produits de boulangerie. Sachez que le blé et le gluten se trouvent parfois dans des produits surprenants. Vous pourriez le repérer dans la crème glacée, le sirop, les vitamines et les suppléments alimentaires. Assurez-vous de lire les étiquettes des ingrédients des aliments et des boissons que vous consommez pour vous assurer qu’ils ne contiennent pas de blé ou de gluten.

L’intolérance au gluten peut présenter de nombreux symptômes. Cependant, gardez à l’esprit que la plupart des symptômes de la liste ci-dessus peuvent avoir d’autres explications. Néanmoins, si vous en faites régulièrement l’expérience sans cause apparente, il se peut que vous réagissiez négativement au gluten dans votre alimentation. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin ou essayer de retirer temporairement le gluten de votre régime alimentaire pour voir si cela aide.