J’ai testé l’épilation à la lumière pulsée !

L’épilation est bien la corvée numéro un dans le rituel beauté de la majorité des femmes aujourd’hui. On peut même penser que l’adage « Il faut souffrir pour être belle » est directement inspiré de cette partie du soin du corps. Douloureuse et chronophage, l’épilation est réellement LE rituel « prise de tête » par excellence. C’est pourquoi de nombreuses femmes ont choisi l’option de l’épilation en salon d’esthétique. Après tout, c’est bien plus facile de faire appel à des professionnels qui disposent de l’équipement idéal. Seulement, l’épilation en salon, ça a un coût. D’où l’intérêt d’un appareil que l’on peut utiliser tranquillement à la maison. Et c’est à qu’intervient l’épilateur à la lumière pulsée.

Petite présentation de l’épilateur à la lumière pulsée

Il s’agit d’un appareil électrique d’épilation que l’on retrouve dans différentes marques. Sa spécificité se trouve dans le fait qu’il permet de réaliser une épilation semi-définitive à la maison alors que cette technique était auparavant accessible uniquement en salon.

Epilateur à la lumière pulsée : petit mode d’emploi

Concrètement, ce mode d’épilation consiste à détruire le bulbe du poil afin de ralentir la repousse. Il ne s’agit donc pas d’une épilation définitive.
La première étape consiste à passer un coup de rasoir sur la zone qu’on souhaite épiler. C’est dans la deuxième étape, le lendemain, que l’on utilise l’épilateur à la lumière pulsée. Ce dernier va envoyer un faisceau de lumière dans les poils pour en éliminer le bulbe.
Le secret de cette méthode d’épilation repose dans la constance de son utilisation. En effet, durant les premiers mois d’utilisation, il est conseillé de réaliser ce rituel une à deux fois par semaine puis d’espacer les utilisations passé ce délai.

Le verdict

Tout d’abord, commençons par la douleur. Et c’est là un énorme point fort de l’épilation à la lumière pulsée. En effet, ce n’est pas douloureux bien qu’on puisse ressentir que ça chauffe légèrement au moment de l’utilisation de la lumière. Les plus douillettes pourront donc tester sans trop d’appréhension.
De plus, ce mode d’épilation est finalement peu fastidieux. Contrairement à l’épilation à la cire par exemple, on n’a pas à se dépatouiller avec la cire chaude et il n’y a aucun risque de se brûler. Par ailleurs, cet épilateur est certes un investissement mais vous accompagnera sur le long terme.
Concernant les résultats proprement dits, ils ne sont visibles qu’au bout des deux premiers mois. En effet, pour voir les premiers effets apparaître, il faut persévérer pendant les premiers mois et être régulière dans la réalisation de l’épilation. Cependant, une fois cette première période passée, le poil est plus fin et repousse plus lentement. Cela vous permet alors d’espacer les épilations et donc d’avoir l’esprit tranquille pendant une certaine période.